OM, les mots très forts de Gasset


Le nouvel entraîneur de l’Olympique de Marseille, Jean-Louis Gasset, a savouré la victoire de son équipe contre le Shakhtar Donetsk, ce jeudi en Ligue Europa.

L’Olympique de Marseille a réalisé une superbe performance ce jeudi soir en s’imposant 3-1 face au Shakhtar Donetsk (score cumulé 5-3) en barrages retour de la Ligue Europa. Menés dès la 12e minute, les Phocéens ont su renverser la vapeur grâce à un état d’esprit exemplaire et une envie de bien faire collective. Pour Jean-Louis Gasset, qui vivait sa première sur le banc marseillais, cette qualification en huitièmes de finale est une grande satisfaction.

Lire aussi – Kroos, c’est officiel !

« Je suis fier de tout le monde, a d’abord déclaré le technicien français au micro de RMC Sport. Pour faire un grand match, il faut un grand public. C’était mal engagé avec le penalty. Il nous a surmotivés. Les joueurs ont trouvé que c’était une injustice. On était quand même dans leur camp… Il y a eu cette révolte qui a été très bonne pour la suite. (…) Il fallait qu’on fasse ce match référence au niveau de l’état d’esprit. »

Un effet Gasset ?

Le coach montpelliérain a également tenu à relativiser son rôle dans cette qualification. « Non, je ne pense pas qu’il y ait un effet Gasset, a-t-il affirmé en conférence de presse. C’est une prise de conscience. Les mots ont pesé, parce que ce n’est pas le travail. 48 heures avant, vous faites des vidéos pour voir ce qu’il s’est passé lors des derniers matchs, vous essayez de voir dans quel système ils se sentent le mieux pour ne pas révolutionner. Cela a plutôt été une histoire d’état d’esprit et de confiance. Il fallait que chaque joueur fasse un peu plus. Ce n’était pas difficile au vu des derniers matchs. Être beaucoup plus simple, retrouver les fondamentaux, ne pas en rajouter. »

Gasset a donc réussi ses débuts avec les Ciel et Blanc de la meilleure des manières. L’OM disputera donc les huitièmes de finale de C3 et peut désormais se tourner vers la Ligue 1 et le choc face à Montpellier dimanche prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*