«pas de dommage majeur» pour l’Australien Lalakai Foketi après les premiers examens


Lalakai Foketi n’est pas encore tiré d’affaire.
SARAH MEYSSONNIER / REUTERS

Le centre des Wallabies avait été hospitalisé après son entraînement suite à une blessure au cou. Après une première série d’examen, l’Australien ne semble pas souffrir «de dommage majeur».

L’international australien de rugby Lalakai Foketi, hospitalisé jeudi après une blessure au cou subie à l’entraînement des NSW Waratahs, a passé le jour même un scanner «qui n’a pas révélé de dommage majeur à la colonne vertébrale ni de fractures vertébrales», a déclaré Darren Coleman, l’entraîneur des NSW, vendredi.

Le résultat du scanner est «positif dans la mesure où il n’y a rien d’irréversible» mais Foketi n’est «pas encore tiré d’affaire», a précisé l’entraîneur de la franchise australienne. «Je ne suis évidemment pas médecin mais il doit juste rester un peu plus longtemps maintenant pour passer une IRM. Cela déterminera le type de lésions des tissus mous autour des ligaments, s’il y a eu un saignement autour de la moëlle épinière, ce genre de choses», a détaillé Darren Coleman.

Le centre de 29 ans (9 sélections), membre de la sélection australienne à la Coupe du monde 2023, qui se préparait en vue du Super Rugby qui débute ce week-end, avait d’abord été pris en charge par des soigneurs sur la ligne de touche avant d’être emmené en ambulance. Le coach des Waratahs avait déclaré aux médias locaux qu’il avait des sensations dans les doigts mais que l’étendue de la blessure n’était pas connue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*