Un jeune basketteur ukrainien poignardé en Allemagne

[ad_1]

Un joueur de basket ukrainien âgé de 17 ans, réfugié en Allemagne, est mort des suites de ses blessures après avoir été poignardé lors d’une altercation samedi dans une ville du nord-ouest du pays, a indiqué lundi la police locale.

Volodymyr Yermakov avait joué dans les catégories jeunes de l’équipe ukrainienne de basket et jouait en Allemagne sous les couleurs du club ART Giants Düsseldorf, selon des sources en Ukraine où l’annonce de son décès a suscité l’émotion. La victime se trouvait avec un autre joueur ukrainien de 18 ans lorsqu’une altercation verbale les a opposés à des jeunes dans un bus à Oberhausen, une commune du bassin industriel de la Ruhr.

À l’arrêt de bus, «la dispute a dégénéré en affrontement physique» et quatre jeunes ont été «grièvement blessés par des coups de couteau», selon un communiqué de la police du district d’Essen. Parmi les quatre blessés hospitalisés figuraient les deux Ukrainiens, un Syrien de 14 ans et une adolescente libanaise-allemande de 13 ans, précise la police. Volodymyr Yermakov est décédé de ses blessures à l’hôpital.

«Les basketteurs ont été attaqués pour le simple motif qu’ils étaient Ukrainiens»

Un adolescent de 15 ans suspecté d’avoir participé à l’agression a été arrêté à son domicile dans les heures qui ont suivi et placé en détention provisoire pour homicide involontaire ainsi que coups et blessures. Un autre jeune de 14 ans initialement interpellé a été remis en liberté. Le ministère ukrainien des Affaires étrangères a demandé lundi qu’une enquête sur l’incident «soit menée dans les plus brefs délais et que le criminel soit traduit en justice».

Les «jeunes basketteurs ont été attaqués au couteau dans la rue pour le simple motif qu’ils étaient Ukrainiens», a affirmé la Fédération de basket-ball de Kiev. La police n’a pas précisé les motifs de l’altercation. Le meurtre du jeune sportif est «incompréhensible», a écrit son club de basket allemand dans un message sur Facebook. Il avait fui la guerre provoquée par l’invasion russe de l’Ukraine par la Russie et s’était installé à Düsseldorf en 2023, selon l’équipe.

[ad_2]

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*