après le naufrage contre l’Allemagne, faut-il s’inquiéter pour les Bleus ?

[ad_1]

DÉCRYPTAGE – Surclassés par les Allemands à Lyon, les vice-champions du monde ont du travail en vue de l’Euro.

Envoyé spécial à Lyon

« Le premier responsable, c’est moi. » Peu avant minuit samedi soir, Didier Deschamps ne s’est pas défilé quand il s’est présenté, la mine défaite et le phrasé précautionneux, devant les médias après la leçon reçue face à l’Allemagne (0-2). À moins de trois mois de l’Euro (14 juin-14 juillet), le patron des Bleus ne s’attendait pas à une telle soirée, dans un Groupama Stadium qui s’est vidé dès la 80e minute, signe du triste spectacle offert par ses hommes. Ce premier revers de l’année, lors du premier match, est-il inquiétant en vue du grand rendez-vous estival ? Éléments de réponse.

Un naufrage collectif

Au coup de sifflet final, et sous la bronca du public lyonnais, Kylian Mbappé reste prostré au niveau du rond central, main sur les hanches, le regard dans le vague. Le capitaine des Bleus le sait, il est passé à côté de son rendez-vous. Ses partenaires également. Pas un pour rattraper l’autre. En dehors d’Ousmane Dembélé, seul Français à tenter d’enrayer l’apathie générale, le collectif…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 86% à découvrir.

Vente Flash

4,49€/mois pendant 12 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

[ad_2]

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*