Barcola, la surprise du chef


PORTRAIT – Arrivé sur la pointe des pieds à Paris, après seulement six bons mois à Lyon, l’ailier de 21 ans s’est imposé sous les ordres de Luis Enrique.

Nonchalant pour les uns, maladroit ou trop maigre pour les autres… Bradley Barcola a mis le temps avant de sortir de l’ombre à Lyon. Le voilà désormais en pleine lumière à Paris, six mois après son transfert, le 31 août 2023. Montant de la transaction ? 50 M€, bonus compris. Une sacrée somme pour un joueur de 21 ans qui n’avait que 47 matchs en professionnel dans les jambes. D’autant qu’il n’avait que peu eu l’occasion de montrer ses qualités avant le Mondial 2022. Depuis, tout a été vite.

Bien entouré à l’OL, avec son grand frère Malcolm, un père attentif et une mère toujours là, il a travaillé en silence. « Il ne faisait pas partie des meilleurs de sa génération parce qu’il avait cette forme de nonchalance, se souvient l’ex-Lyonnais Sidney Govou, qui l’a connu à 14 ans. Il est grand, élancé, on a l’impression qu’il fait tout de manière nonchalante, mais Christian Bassila (son coach en U15) a toujours cru en lui, il le tannait un peu justement pour qu’il soit plus dur, qu’il bosse…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Vente Flash

4,49€/mois pendant 12 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*