Elite: Bourg-en-Bresse se reprend


Ce samedi soir, dans le cadre de la 24eme journée de Betclic Elite, Bourg-en-Bresse a renoué avec la victoire, contre Le Mans (86-67). Gravelines-Dunkerque n’est provisoirement plus relégable.

Bourg-en-Bresse se reprend. Ce samedi soir, dans le cadre de la 24eme journée de Betclic Elite, la JL, troisième du classement, a renoué avec le succès, contre Le Mans, treizième (86-67). Les locaux, malgré une égalisation à 9-9 dans le premier quart-temps, n’ont jamais été menés dans cette rencontre. Bourg-en-Bresse a notamment été guidé par son Américain Jeremy Morgan (16 points et 4 rebonds). Gravelines-Dunkerque n’est provisoirement plus relégable. Le club nordiste est quinzième, après sa victoire sur le parquet de Saint-Quentin, sixième (68-76).

Les Nordistes confirment leur bonne forme depuis le début de cette année 2024, avec cette quatrième victoire sur leurs cinq dernières sorties. Ce nouveau succès s’est dessiné à partir du troisième et avant-dernier quart-temps. Les visiteurs n’ont ensuite plus jamais été revus. Strasbourg, septième, s’est très largement imposé contre Roanne, 17eme et avant-dernier (97-82). Les locaux ont notamment été guidés par leur Français Paul Lacombe, deuxième meilleur marqueur de cette rencontre, avec des statistiques personnelles de 23 points, 7 rebonds ainsi que 8 passes décisives.

Doumbouya a fait son grand retour sur un parquet

En face, Sekou Doumbouya, pour ses grands débuts avec la Chorale, a terminé avec 18 points, mais cela n’a donc pas suffi. Le Portel, huitième, a dû passer par la prolongation pour venir à bout de Chalon-sur-Saône, quatorzième (99-96). L’ESSM enchaîne ainsi une troisième victoire d’affilée dans l’élite, sous la houlette, notamment, de son Français Digué Diawara, qui termine meilleur marqueur des siens, avec des statistiques personnelles de 20 points, 8 rebonds et 2 passes décisives. En face, l’Américain Ryan Mikesell (21 points, 5 rebonds) n’a pas suffi.

Nancy, douzième, a battu Boulogne-Levallois, lanterne rouge et qui se rapproche encore un peu plus de la relégation (80-89). Le meneur américain Chris Clemons a réussi ses débuts sous les couleurs nancéiennes, avec 24 points, dont 6/11 à trois-points, 2 rebonds et 3 passes décisives. En face, Axel Toupane (22 points, 7 rebonds, 2 passes) s’est montré bien impuissant, dans une équipe qui n’a gagné que trois matchs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*