il est le nouveau chouchou de Deschamps mais…


Un joueur offensif de l’équipe de France, encensé par son sélectionneur Didier Deschamps, n’a pas marqué de points samedi soir contre l’Allemagne (0-2).

Il est arrivé dans le groupe France sur la pointe des pieds, il y a quelques années. Mais Marcus Thuram a pris du galon au fil des saisons. Longtemps utilisé comme un supersub par Didier Deschamps, l’attaquant de l’Inter Milan aura clairement un carte à jouer durant le championnat d’Europe des nations.

S’il a souvent évolué sur les côtés durant ses années à Sochaux, Guingamp ou Mönchengladbach, Marcus Thuram s’est fixé dans une position plus axiale à l’Inter Milan. Son excellent rendement avec le club italien, dans le contexte d’un club ambitieux, plaide pour lui.

« Il a progressé en Italie »

Interrogé récemment sur l’évolution de Marcus Thuram, Didier Deschamps n’a pas hésité à louer la trajectoire du fils de son ancien coéquipier Lilian.

« Son année n’est pas finie, mais en changeant de club, il a maintenant une position beaucoup plus fixe, en attaquant axial, a noté le sélectionneur. Il se devait de franchir les étapes, en efficacité. Il a évidemment progressé, en Italie, avec nous aussi, par rapport à quand il est arrivé. Les joueurs offensifs sont jugés sur leur efficacité, à travers les buts qu’ils marquent et qu’ils font marquer. Il a fait beaucoup de progrès là-dessus« . Une sortie qui n’a pas laissé le principal intéressé insensible. Reste à savoir si Marcus Thuram parviendra à coiffer ses concurrents, l’éternel Olivier Giroud et Randal Kolo Muani. Ce samedi soir, l’Intériste n’a pas marqué de points dans son duel à distance avec le meilleur buteur e l’histoire des Bleus. Battus sèchement par l’Allemagne (0-2), les tricolores ont coulé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*