Jacobs, le champion olympique du 100 m, prépare sa rentrée

[ad_1]

Marcell Jacobs.
IMAGO/BEAUTIFUL SPORTS/Tobias Lackner / Imago / Panoramic

L’Italien participera à sa première course de l’année mi-avril en Floride et participera aux Mondiaux de relais à Nassau en mai.

L’Italien Marcell Jacobs, champion olympique 2021 du 100 m, disputera sa première course de l’année mi-avril en Floride et participera aux Mondiaux de relais à Nassau (4-5 mai), a-t-il expliqué mardi à la Gazzetta dello Sport.

«Je pense (lancer la saison 2024) vers mi-avril avec un ou deux 100 m, même si rien n’est encore défini. Ici à cette période de l’année, il y a l’embarras du choix», a déclaré Jacobs, basé depuis quelques mois à Jacksonville, en Floride, où il s’entraîne sous la direction de l’Américain Rana Reider.

Il prendra part ensuite aux Mondiaux de relais, pour son premier objectif de la saison, avec le relais 4×100 m italien, champion olympique en titre et vice-champion du monde 2023.

Jacobs, 29 ans, a programmé son arrivée en Europe «vers les 18-20 mai» et sera basé à Rieti, non loin de Rome.

Il prendra ensuite part à la réunion d’Ostrava le 28 mai et à un meeting de la Ligue de diamant, à Oslo (30 mai) ou Stockholm (2 juin), avant les Championnats d’Europe 2024 de Rome (7-12 juin).

Depuis ses deux titres olympiques à Tokyo, Jacobs est devenu champion du monde du 60 m en 2022 et champion d’Europe du 100 m la même année, mais il a surtout connu deux saisons émaillées de problèmes musculaires et de déceptions, comme son élimination en demi-finales du Mondial-2023 à Budapest.

«Depuis mon arrivée en Floride, tout a changé en cinq mois en termes de force, de vitesse et d’exécution. Au début, j’avais quelques doutes, aujourd’hui, je suis heureux de mon choix», a assuré Jacobs qui a pour partenaires d’entraînement l’Américain Trayvon Bromell, le Canadien Andre De Grasse et le Japonais Sunny Brown.

«L’habitude d’avoir des champions à mes côtés sera utile en course (…) Je suis curieux (de ce que cela va donner), j’apprécie ce que je vis, je ne suis pas pressé, les sensations sont super, mais si cela ne se confirme pas aux JO, je ne serais pas content», a-t-il conclu.

jr/smr

[ad_2]

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*