Le vétéran de l'UFC Reza Madadi, un autre banni à vie de l'Oktagon MMA suite à une bagarre dans les coulisses


Reza Madadi et Milad Zxkavakto ont tous deux été bannis à vie des futurs événements d'Oktagon MMA après qu'une bagarre dans les coulisses ait éclaté avant l'événement de samedi.

Les responsables d'Oktagon MMA ont confirmé l'identité des personnes impliquées dans MMA Fighting. Une première annonce indiquait que deux entraîneurs avaient été bannis après avoir « agressé » un combattant après une conférence de presse d’avant-combat.

“Après la conférence de presse d'hier, un incident s'est produit entre l'équipe de Sahil Siraj et Akonne Wanliss”, ont écrit les responsables d'Oktagon MMA sur Twitter. « Ce dernier a été agressé par deux entraîneurs alors qu'il sortait de la salle dont ils avaient tous deux été bannis plus tôt. Les deux entraîneurs ont été bannis à vie des tournois OKTAGON MMA.

“Akonne Wanliss ne se sent pas à 100 pour cent et l'incident pourrait affecter ses performances, même si tous les examens montrent qu'il n'y a pas eu de blessés. Sahil Siraj n'était pas impliqué dans l'incident et n'avait pas la capacité de l'empêcher. Les deux combattants restent dans le Tipsport Gamechanger et leur combat aura désormais lieu à OKTAGON 56 à Birmingham. Nous sommes désolés pour cet incident et nous excusons auprès de tous nos supporters qui étaient présents ou qui ne verront pas le match à Ostrava à cause de cela.

Madadi, qui a participé à l'UFC pendant sept combats en cinq ans, a concouru pour la dernière fois en 2017 lorsqu'il est tombé face à Joaquim Silva par décision partagée. Au cours de son mandat à l'UFC, Madadi a également été condamné à 18 mois de prison pour une condamnation pour cambriolage aggravé.

En raison de son implication dans la bagarre dans les coulisses, Madadi a été banni de tous les futurs événements Oktagon MMA.

Oktagon 54 a donné le coup d'envoi du tournoi des poids légers à 1 million d'euros, où Makwan Amirkhani participe également pour la première fois depuis sa sortie de l'UFC suite à la fin de son récent contrat.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*