Marcus Thuram, verdict sans appel

[ad_1]

La prestation de Marcus Thuram samedi soir contre l’Allemagne, à quelques semaines de l’Euro 2024, a fragilisé l’avant-centre français de l’Inter.

C’est incontestable, Marcus Thuram n’a pas marqué beaucoup de points s’il souhaite convaincre Didier Deschamps d’en faire l’avant-centre de l’équipe de France lors du prochain Euro qui se tiendra dans moins de trois mois en Allemagne (14 juin-14 juillet). Samedi soir, face justement à la formation entraînée par Julian Nagelsmann, l’attaquant de l’Inter n’a pas brillé, comme l’ensemble des Bleus battus 2-0 au Groupama Stadium de Décines.

Le sélectionneur tricolore a testé Thuram en neuf, entouré d’Ousmane Dembélé et Kylian Mbappé, sans étincelle donc. Ce qui ne surprend pas du tout Rolland Courbis. L’ancien entraîneur notamment de l’OM, Bordeaux, Lens ou Rennes, et consultant sur RMC, penche en faveur du côté d’Olivier Giroud, le buteur de l’AC Milan.

Giroud d’entrée contre le Chili ?

« Je maintiens ce que je disais avant le match. Aucun numéro 9 n’est venu poser des problèmes au profil de Giroud, analysait Courbis dans l’émission « L’after foot » En termes de repères et comme point de fixation, il est plus logique de démarrer le match avec Giroud, même s’il a 37 ans et qu’on ne lui fait pas jouer 95 minutes. » Un avis partagé par le public du stade de l’OL avec des « Giroud, Giroud » quand le Rossonero s’échauffait.

Olivier Giroud a remplacé Marcus Thuram à l’heure de jeu de ce France-Allemagne (61e) sans briller non plus. Il débutera peut-être la rencontre face au Chili mardi soir au stade Vélodrome de Marseille. Deschamps pourrait aussi lui préférer Randal Kolo Muani comme attaquant axial.

[ad_2]

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*