PSG, “Il faut arrêter de vendre la peur”


Pierre Ménès n’exclut pas un scénario catastrophe pour le PSG, ce soir en Espagne. Toutefois, il estime qu’une élimination du club de la capitale n’a guère de chances de se produire au stade d’Anoeta.

Nous sommes dans la première semaine du mois de mars. Chaque année, à pareille époque, le Paris Saint-Germain a coutume de décevoir en Ligue des champions. Malgré sa victoire (2-0) à l’aller au Parc des Princes face à la Real Sociedad, le club de la capitale reste fragile en raison de ses mauvaises expériences dans cette compétition.

« Le pire scénario ne serait pas l’encaissement du premier but, juge Pierre Ménès sur sa chaîne YouTube. Si ce but est encaissé, il faudra voir à quel moment il l’est et s’il existe une réaction derrière. Car, si Paris égalise, la Real Sociedad devra de nouveau marquer deux fois. »

« Une contre-performance quasi-inimaginable »

Une élimination du PSG ce mardi soir serait forcément synonyme d’humiliation. « Il faut voir que la Real Sociedad enchaîne les blessures et les mauvais résultats depuis le tirage. Je pense que si le PSG venait à être éliminé, ce serait une contre-performance quasi-inimaginable. Mais il faut arrêter de vendre la peur comme dirait Mbappé. Même si le PSG était friable les années d’avant, il y a maintenant beaucoup de nouveaux joueurs qui devraient normalement être imperméables à ça », souligne le journaliste francilien.

Si jamais le club francilien venait à subir une nouvelle remontada en Ligue des champions, demain soir, il plongerait probablement dans une nouvelle crise. D’autant plus que son adversaire traverse une période très compliquée, en n’ayant gagné que deux fois lors de ses dix derniers matches de championnat.

https://www.youtube.com/watch?v=HszwqEKSVPA&embeds_referring_euri=https%3A%2F%2Fwww.planetepsg.com%2F&source_ve_path=Mjg2NjY&feature=emb_logo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*