vainqueur à Clermont, Marseille enchaîne avant la Ligue Europa


L’OM a assuré l’essentiel en Auvergne.
JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

L’OM s’est imposé (1-5) ce samedi sur la pelouse de Clermont, à l’occasion de la 24e journée de Ligue 1.

L’Olympique de Marseille s’est imposé ce samedi sur la pelouse du Clermont Foot 6 (1-5), pour le compte de la 24e journée de Ligue 1. Les Phocéens avaient ouvert le score par Ndiaye (23e) mais les Auvergnats ont égalisé par Boutobba (53e). L’OM a ensuite accéléré et fait la différence grâce à des buts d’Aubameyang (59e), Clauss (67e), Luis Henrique (80e) et Moumbagna (90e+2). Marseille prend provisoirement la 6e place à égalité avec Lens qui se déplace dimanche à Lyon. Une bonne opération avant le huitième de finale aller de la Ligue Europa, mercredi au Vélodrome, contre Villarreal. Clermont reste lanterne rouge de la Ligue 1.

Les Marseillais entraient parfaitement dans leur rencontre. Avec un pressing très agressif dès les premiers instants, les hommes de Jean-Louis Gasset restaient très hauts dans la moitié de terrain clermontoise. Mais ils exploitaient maladroitement ces premiers ballons récupérés, à l’image d’Ismaila Sarr qui loupait deux occasions sur le côté droit de la surface (7e,19e). Jonathan Clauss, en grande forme sur son côté n’hésitait pas à partir dans le dos des Clermontois pour chercher ensuite ses partenaires dans la surface de réparation. Mais après un centre manqué vers Aubameyang, Ndiaye avait bien suivi et poussait finalement le cuir au fond des filets pour donner l’avantage à l’OM (0-1, 22e).

Clermont y aura cru quelques minutes

Derrière, Balerdi a dû s’employer à deux reprises mais à part ça, les Clermontois ne se montraient pas réellement dangereux et les Olympiens rentraient logiquement en tête à la pause. La seconde période débutait comme la première, avec de nombreuses occasions marseillaises sans pour autant que les olympiens n’arrivent à concrétiser cette domination. Puis c’est Bilal Boutobba qui sonnait la révolte pour le CF 63. L’ancien de la cité phocéenne trompait Pau Lopez à bout portant pour remettre les siens à égalité (1-1, 52e). Mais l’espoir clermontois n’aura duré que quelques minutes.

Piqués à vif, les Marseillais réagissaient ensuite de la meilleure des manières. Comme souvent, c’est Pierre-Emerick Aubameyang qui remettait l’OM sur le droit chemin en deux temps (1-2, 58e) avant que Clauss n’inscrive le but du break quelques minutes plus tard (1-3, 66e). Sonnés, les Clermontois n’arrivaient à répondre aux coups portés par les Phocéens. En toute fin de match, ils sombraient et les entrants en profitaient pour se faire plaisir. Luis Henrique (1-4, 80e) et Faris Moumbagna (1-5, 90+3e) venaient aggraver l’addition en toute fin de rencontre.

Grâce à ce succès, les Olympiens remontent à le 6e place de manière provisoire mais font surtout le plein de confiance avant leur rendez-vous européen de la semaine. Clermont reste lanterne rouge et voit le maintien s’éloigner petit à petit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*