Vinicius Junior et le Real Madrid arrachent le nul à Valence


Match très intense au Mestalla ! Ce samedi soir dans le cadre de la 27e journée du championnat espagnol, le FC Valence a fait vaciller le Real Madrid mais a finalement concédé le match nul sur le score de 2 buts partout.

Hugo Duro (27e) et Roman Yaremchuk (30e) ont trouvé le chemin des filets côté Valence en première période.

En face, Vinicius a réduit le score en fin de première période (45+5), avant de remettre les siens sur les bons rails en fin de match (76e).

Un résultat nul qui permet à la Casa Blanca de poursuivre sa série de 8 matches sans défaite toutes compétitions confondues. Les joueurs de Carlo Ancelotti restent en tête du classement avec provisoirement 7 points d’avance sur son dauphin Gérone qui se déplace à Majorque.

De l’autre côté, étant donné la physionomie de la rencontre, ce résultat ne fait pas les affaires des Blanquinegros qui perdent deux points. Les partenaires de Dimitri Foulquier restent à la 9e place avec 37 points au compteur.

Valence entreprenant, un Real Madrid réaliste

Dès le début de la partie, les hommes de Ruben Baraja ont montré leurs intentions : jeu offensif, pressing intense et agressivité dans les duels pour empêcher les Madrilènes de développer leur jeu. Une tactique payante qui leur permet de frapper à deux reprises coup sur coup avec des buts de Duro et de Yaremchuk.

Toutefois, malgré de nombreuses situations, Les Ches ne vont pas réussir à faire le break en inscrivant ce fameux troisième but qui aurait pu les mettre à l’abri. Vinicius redonne espoir aux siens en fin de première période avant de faire basculer la rencontre en fin de match en envoyant un coup de tête dans la cage de Giorgi Mamardashvili.

Dans les ultimes minutes de la partie (90+7), les joueurs de la capitale croient passer devant au tableau d’affichage. Brahim Diaz envoie un centre dans la surface pour Jude Bellingham qui le reprendre de la tête.

Toutefois, l’arbitre avait sifflé la fin du match juste avant le centre du néo-international marocain. Une décision qui a amené de la tension au coup de sifflet final entre les deux formations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*