Les cerceaux féminins américains annoncent des matchs hors concours



NEW YORK (AP) – La tournée universitaire de l’équipe nationale féminine de basket-ball des États-Unis devrait débuter le mois prochain. pour préparer le tournoi de la FIBA ​​plus tard dans le mois. “Historiquement, il a été formidable pour notre programme d’avoir une tournée universitaire”, a déclaré l’entraîneur américain Dawn Staley. ” Toutes nos anciennes équipes américaines qui avaient fait une tournée universitaire ont remporté des médailles d’or olympiques. Donc, si nous pouvons revenir dans des temps historiques où nous avons eu l’occasion de présenter notre équipe nationale sous cet angle, le basket-ball universitaire féminin est à un niveau record en ce qui concerne l’exposition. Cela augmentera l’exposition au basketball féminin. Et je suis excité. … C’est plus de temps de préparation. Plus nous aurons de temps, mieux nous nous produirons à Tokyo. ” Staley ne sera pas coach pendant la tournée car elle se concentrera sur sa propre équipe universitaire, en Caroline du Sud. Les entraîneurs adjoints olympiques Dan Hughes et Cheryl Reeve dirigeront l’équipe. ” Je vais dire à Cheryl et Dan, faites ce que vous avez à faire pour gagner le match. Que ce soit nos trucs ou leurs trucs. Les instincts prennent le dessus. Nous voulons juste gagner les jeux ”, a déclaré Staley à l’Associated Press le mois dernier. Les Américains ont révélé au WNBA All-Star Game qu’ils auraient un programme d’entraînement élargi pour aider à se préparer pour les Jeux olympiques de Tokyo, où ils essaieront de une septième médaille d’or consécutive. Les matchs hors concours seront la première de cinq périodes d’entraînement menant aux Jeux olympiques. Dans le cadre de l’expansion, un noyau de joueurs dirigé par Sue Bird et Diana Taurasi recevra 2000 $ par jour à chacun des camps d’entraînement et des jeux.Les deux stars, en quête de leur cinquième médaille d’or olympique sans précédent, sont rejointes par Elena Delle Donne, Skylar Diggins-Smith, Sylvia Fowle, Chelsea Gray, A’ja Wilson et Nneka Ogwumike dans le groupe de base. Le match à Stanford sera un retour aux sources pour Ogwumike, qui a joué à l’école. L’alignement des matchs hors concours de novembre sera complété par Seimone Augustus, Layshia Clarendon, Napheesa Collier et Kelsey Plum.Gray ratera le match à Stanford et Plum ratera les deux premiers matchs en raison d’engagements personnels antérieurs. première tournée universitaire prolongée depuis l’entraînement pour les Jeux olympiques de Pékin en 2008. La seule défaite est survenue en 1999-2000 contre le Tennessee, les États-Unis remportant les 39 autres matchs. Les États-Unis disputeront une autre série de matchs hors concours contre les collèges en février.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*