«Xi Jinping a-t-il perdu le mandat du Ciel?»


CHRONIQUE – La concentration des pouvoirs par le président chinois ne l’a récemment pas beaucoup aidé.

Xi Jinping
Xi Jinping XINHUA/REUTERS

Portant un masque sur le visage comme la plupart de ses compatriotes, Xi Jinping a, le lundi 10 février 2020, enfin rendu visite à un hôpital traitant des malades atteints par la nouvelle grippe. Il aura fallu plus de cinq semaines au président chinois pour montrer un peu de compassion à l’égard des victimes du coronavirus et pour encourager sur le terrain les professionnels de santé s’efforçant d’endiguer l’épidémie qui paralyse son pays depuis le début de l’année. C’est pourtant un homme qui ne craint pas de se montrer en public, notamment lors des grandes manifestations de l’Armée populaire de libération.

Depuis qu’il a accédé à la fonction suprême en 2012, Xi Jinping n’a eu De cesse de renforcer son pouvoir personnel ainsi que l’encadrement de la population par le Parti communiste. Ce retour à un certain autoritarisme maoïste ne causait pas de problème tant que Pékin engrangeait les succès économiques et géopolitiques de sa stratégie des «nouvelles routes de la soie». Mais les conséquences

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ pendant 2 mois

annulable à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*