«Peu importe» si l’Ukrainienne Kostyuk «me déteste», indique la Bélarusse Sabalenka

[ad_1]

Aryna Sabalenka. Matthieu Mirville / PANORAMIC

La Bélarusse Aryna Sabalenka s’est exprimée sur son premier match face à l’Ukrainienne Marta Kostyuk.

«Peu importe si elle me déteste», a commenté vendredi la Bélarusse Aryna Sabalenka, numéro 2 mondiale, à l’avant-veille de son premier tour à Roland-Garros face à l’Ukrainienne Marta Kostyuk, assurant ne pas vouloir «penser à ces choses négatives».

Kostyuk, 28e joueuse au classement WTA, est très critique de la réponse, trop molle à son goût, apportée par les instances du tennis mondial à l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

«J’essaie de ne pas penser à ces choses négatives, a expliqué Sabalenka. Cela ne me regarde pas au final. Peu importe si elle me déteste! Je ne peux rien y faire. Il y aura toujours des personnes qui m’aimeront et me détesteront. Si elle me déteste, ce n’est pas réciproque.»

À l’US Open l’an passé, l’Ukrainienne avait par exemple refusé de saluer l’ancienne N.1 mondiale Victoria Azarenka à la fin de leur match, se contentant de toucher sa raquette, en signe de protestation.

Elle pourrait réitérer ce geste à l’issue de son premier tour contre Sabalenka, tête de série N.2 et victorieuse du premier Grand chelem de la saison en Australie en début d’année.

«Concernant l’absence de poignée de main, je peux le comprendre, a encore affirmé la Bélarusse lors de la journée des médias qui précède le début du tournoi. C’est difficile (pour eux) de serrer la main à un Bélarusse ou à un Russe. Quel message ils véhiculeraient chez eux?»

Comme en avril lors du tournoi de Stuttgart, où elle avait atteint la finale, Sabalenka a répété que si elle pouvait «mettre un terme à la guerre, (elle) le ferai(t)», tout en affirmant que «le sport ne devrait pas être politisé». «Nous ne sommes que des athlètes. Si cela leur convient de ne pas me serrer la main, tant pis.»

[ad_2]

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*