Elon Musk explique pourquoi les vitres du ‘Cybertruck’ de Tesla se sont brisées pendant la présentation

Elon Musk

Le dévoilement du Cybertruck de Tesla la semaine dernière a été plein de surprises, mais rien de plus choquant que le moment où le designer principal Franz von Holzhausen a cassé deux des vitres du véhicule en vitres blindées avec une boule en métal. Ce n’était certainement pas le résultat attendu par Elon Musk, PDG, qui pouvait être entendu murmurer «Oh mon Dieu» avant d’être contraint de terminer sa présentation devant les vitres brisées.

Mais Musk dit qu’il sait ce qui s’étais passé et explique les choses sur Twitter. Juste avant le test de la bille en métal, von Holzhausen avait frappé la porte avec un marteau pour prouver sa durabilité (et contrairement à la vitre, cela s’étais bien passé), et Musk a déclaré que cet impact avait «brisé la base de la vitre», raison pour laquelle les vitres se sont brisées en contact des boules en métal.

Cela semble plausible, d’autant que Musk a également partagé une vidéo au ralenti de von Holzhausen effectuant exactement le même test avant l’événement et on vois la boule de métal rebondire de manière inoffensive sur la vitre. Les impacts combinés du marteau ont probablement affaibli la base de la vitre, préparant le terrain pour le smash final.

En tout état de cause, la vitre brisée n’était qu’un moment d’un événement qui donnait aux spectateurs un sujet de discussion. La conception et les caractéristiques impressionnantes du Cybertruck ont ​​attiré l’attention du monde entier.

Des panneaux solaires sur le toit qui chargent la voiture pendant qu’elle roule? Nous le faisons aussi, dit Musk. Une nouvelle finition noire mate? “Bien sûr”, dit-il. Le PDG de Tesla a même suggéré qu’une deuxième version “plus petite” du Cybertruck aurait un sens à “long terme”.

Nous devrons attendre de voir combien de ces promesses se concrétiseront. Musk a déclaré que la compagnie avait reçu plus de 200 000 commandes en attente pour le véhicule, “sans publicité ni endossement payé”. Tout ce qu’il a fallu, c’est quelques vitres brisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*